Fantastique

18 octobre 2017

"Coeur de glace" de Gaëlle K.Kempeneers aux Éditions Séma

 

coeur de glace

 

"Coeur de glace" de Gaëlle K.Kempeneers aux Éditions Séma

Gaëlle K.Kempeneers : La magie continue

 

Coeur de Glace

L’hiver s’est installé et semble ne plus vouloir se terminer. Au cœur de la forêt du Pas-du-Loup, devenue celle du Dieu-Cerf, Sam et Marylou s’apprêtent à accueillir un nouvel arrivant : un tempestaire prénommé Alexandre.
Les pouvoirs de ce dernier attireront la puissante magie de la Reine des Neiges. Ce sera alors au tour de Sam de s’engager, via la porte du Pays de l’Hiver, dans une course pour la vie de ses amis mais également réveiller le printemps. Aidé de ses nouveaux dons et face à de bien étranges créatures, le petit renard n’aura pas une seconde à perdre…

http://www.sema-diffusion.com

 

Mon Avis

Souvenez-vous de cette forêt ardennaise, de ce vieux chêne dans le bois du Pas-du-Loup. Marylou, Sam métamorphosé, vous y attendent encore et encore avec des aventures aussi évadantes qu'extraordinaires...


Quel plaisir de retrouver nos personnages, ce lieu de féerie et de nature. Nous éprouvons ici le passage des saisons, de l'automne vers le printemps. Avec ses couleurs, ses bouleversements, ses humeurs, l'auteur nous offre et nous partage ses histoires baignées de ses inspirations.

Chaque feuille, chaque brise, chaque empreinte sont personnifiées. Cette forêt habite nos peurs, nos désirs, mais également, nos espoirs. Peur de la fuite, de l'abandon, de la mort, que le temps soit figé pour et dans l'éternité. On traverse cet épisode comme une épreuve qui nous apprend à grandir. L'écriture est sublime de poésie, tout en relief et on s'y love et s'en enveloppe comme dans la chaleur d'un châle ou d'un plaid réconfortant. On parle de courage, de cycle, de métamorphose. On cèle ici nos liens avec cette forêt qui nous appelle et que l'on reconnaît...

Tantôt accueillante, hostile, pénétrante mais toujours sauvage, on s'y invite et on s'y laisse penser, rêver un peu beaucoup, passionnément. C'est un univers qui renoue avec notre nature profonde, doux et cruel qui parle à l'enfant tapi dans son coin.

Laissez-vous emporter pour un moment hors du temps, de votre quotidien. Vous en conviendrez, on a tous un grand besoin...

 

Citation

"Elle ne connaît pas cette Héloïse et, pourtant, elle a l'impression qu'elles ne se sont jamais quittées. Meilleures amies, confidentes ; dans cet instant rêvé, elles peuvent être tout ce qu'elles souhaitent."

 

Bandeau - coeur de glace


03 octobre 2017

"La clé d'Oriane" de Leslie Héliade (Auto-Édition)

 C1-La Clé d'Oriane

 

 "La clé d'Oriane" de Leslie Héliade (Auto-Édition)

Leslie Héliade : Un récit captivant

 

 

C1-La Clé d'Oriane

La Clé d'Oriane

Oriane est une dessinatrice talentueuse. Elle tente de se remettre d'une rupture difficile en s'adonnant à sa passion, les jeux vidéo en ligne. Mais lorsqu’un joueur apparaît chez elle en lui demandant son aide, tout est bouleversé...

Bien malgré elle, l’héroïne se trouve entraîné dans une enquête haletante qui fait hurler de rire à chaque page !


https://www.amazon.fr

 

 

Mon Avis

Quand son petit ami Xavier de longue date décide de rompre, c'est tout le monde d'Oriane qui s'écroule. Dés lors, elle va se réfugier dans l'univers des jeux qu'elle affectionne depuis toujours et vivre l'expérience la plus incroyable de son existence...


C'est un roman divertissant dans lequel nous plonge l'auteur, celui de deux mondes bien distincts qui ne demandent qu'à se rencontrer. Son imagination nous porte vers un passage, une porte ouverte sur un jeu virtuel en 3D plus vrai que nature et qui dépasse la fiction.

Quand Serrure sort du jeu pour hanter ses jours comme ses nuits, elle pense perdre pied et c'est pourtant bien le contraire qui est sur le point de s'accomplir. On suit cette aventure avec beaucoup de plaisir. Il y a de l'action, du rythme, de l'amour, de l'humour, du suspens, des péripéties. On aime ces personnages aux qualités discrètes, leur originalité, leurs contradictions que l'on ne demande qu'à fouiller...

L'auteur allie avec son histoire le charme à l'ingéniosité avec une facilité déconcertante. L'écriture est fluide, agréable, parfois magique. On se plaît à arpenter des sphères imaginaires et à transposer dans le réel ensuite, une quête encore plus qu'une enquête. Il y a un côté chevaleresque, c'est un véritable conte moderne avec ses codes qui se dessinent sous nos yeux. Les personnages se découvrent et redécouvrent leurs potentialités, leur confiance au-delà d'un monde caché, réservé...

À chaque niveau, ses difficultés, une fois sorti du jeu, la vie ne demande qu'à continuer...

Il suffit parfois juste de prendre connaissance et de la valeur de la clé !

 

Citation

"Et si mon moi réel ne pouvait rien faire pour mon moi virtuel ? Si j'étais coincé dans ce corps... Je veux dire... Dans cette enveloppe non-corporelle ? Pour toujours ?"

 

Banière Leslie Héliade

02 août 2017

"New life" de Stéfanie Hodier

New Life

 

"New life" de Stéfanie Hodier

Stéfanie Hodier : Réel ou virtuel ?

 

 

New Life

NEW LIFE

Cory est une jeune femme à priori comme toutes les autres jusqu'au jour où elle se réveille à l'hôpital. Perdue, ignorant son identité, elle fait alors le rencontre de Loukas et Cerise, deux jeunes avec qui elle se liera d'amitié. A la recherche de son passé, l'amitié se renforcera-t-elle ou sera-t-elle confrontée à des manipulations insensées ? Quand tout bascule et que le virtuel se mélange au réel, comment distinguer le vrai du faux ?
Bienvenue dans New Life! Si tant est que vous en sortiez indemne...

https://www.amazon.fr

 

 Mon avis :

Sur l'île d'Apophis, Loukas et Cerise sont sur le point de déclencher le projet Alpha : un programme destiné à bouleverser l'ordre planétaire, rien que ça...


L'auteur nous projette ici dans l'univers du jeu vidéo en jouant sur deux tableaux : illusion ou vérité. On s'embarque avec beaucoup d'enthousiasme et de naïveté dans une sphère créée de toute pièce dans laquelle il ne faudra pas s'enliser ou perdre pied.

Le thème n'est pas dénué d'intérêt, je dois dire et c'est bien exploité. L'écriture est fluide, prompte et ne laisse pas de place aux longueurs ou autres inexactitudes. On prend rapidement le train en marche dans cette fiction tout ce qu'il y a de plus crédible et subversive. On s'attache aux personnages qui nous surprennent et se dévoilent au-delà des apparences au fil des pages.

L'auteur réussit à nous troubler, à nous retourner la tête sens dessus dessous à tel point que nous avons parfois du mal à savoir où nous en sommes. Ce récit mouvementé, équivoque et retors ne nous laisse pas de marbre. Les dangers sont flous, tapis dans l'ombre, mais réellement présents.

On nous met en garde et on nous invite à aller voir l'envers du décor, juste avant qu'il ne soit trop tard...

Simple mais efficace, il suffisait juste de l'imaginer !

Citation :

 "Avec New Life, vivez la vie de Bérénice Teck, son combat pour rester en vie, sa réussite pour changer d'identité et surtout, quelle est sa vraie mission ? Sa vraie nature ? Qui est-elle ? Vous allez le découvrir."

 

Bandeau - New Life

Posté par SophieSonge à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

17 juillet 2017

"La maison bleu horizon" de Jean-Marc Dhainaut aux Éditions Taurnada

La Maison Bleu Horizon

 

"La maison bleu horizon" de Jean-Marc Dhainaut aux Éditions Taurnada

Jean-Marc Dhainaut : Une ambiance glacée et préoccupante

 

La Maison bleu horizon

Janvier 1985. Tout commence par un message laissé sur le répondeur d'Alan Lambin, enquêteur spécialiste en phénomènes de hantises. Une maison, dans un village de la Somme, semble hantée par un esprit qui effraie la famille qui y vit. En quittant sa chère Bretagne, Alan ignore encore l'enquête bouleversante qui l'attend et les cauchemars qui vont le projeter au cœur des tranchées de 1915. Bloqué par une tempête de neige, sous le regard perçant d'un étrange corbeau, Alan réussira-t-il à libérer cette maison de ce qui la tourmente ?

https://www.taurnada.fr

 

Mon avis :

Hiver 1985, Thomas cinq ans crie dans la nuit et alerte sa mère dans la maison qu'ils viennent d'aménager quelques mois plus tôt. Par la suite, des phénomènes étranges et inexpliqués vont amener Alan Lambin enquêteur paranormal à se rendre sur les lieux pour tenter d'y voir plus clair...


C'est une histoire de fantômes, de maison hantée dans laquelle on se laisse glisser imperceptiblement. D'emblée, on sait un peu dans quoi on va mettre les pieds ; on suppose que l'on va avoir peur et c'est la curiosité et l'excitation qui nous anime et qui est la plus forte.

Le lieu, l'atmosphère se prête très bien à l'angoisse que nous pourrons éprouver ou vivre. On se laisse imprégner par le froid, les murs, l'ambiance grinçante et les descriptions qui ne font qu'enfler notre imagination galopante. L'écriture est habile, travaillée, l'auteur s'amuse avec nos peurs, nos émotions. Tantôt amusé par les clichés, tantôt à fleur de peau à l'affût du moindre craquement. Nous devenons les captifs de cette maison et de son passé, à la recherche de l'identité et de l'histoire de ces spectres et de leurs motivations. L'intrigue nous conduit vers des faits troublants sur fond de Première Guerre mondiale.

On aime et on approuve le travail et le rôle d'Alan qui décèle les failles, les explore et les laisse s'exprimer. Il y a des drames, de l'injustice, des larmes, impossible de ne pas y succomber.

Lors de notre lecture, on frémit, on est surpris et ému. Le surnaturel est inexplicable et n'en finit pas de nous étonner, mais le dénouement, heureusement, éclaire et répare.

Citation :

"Vous savez ce qui me fascine chez les fantômes Hélène ? C'est de songer qu'ils ne sont pas forcément là où on les attend, mais qu'ils peuvent être là où nous les soupçonnons le moins."

 

Bandeau - La Maison Bleu Horizon

Posté par SophieSonge à 15:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

13 juillet 2017

"Elixir de nouvelles Steampunk" de Delphine Schmitz aux Éditions Séma

elixir-de-nouvelles-steampunk

 

 

"Elixir de nouvelles Steampunk" de Delphine Schmitz aux Éditions Séma

Delphine Shmitz :  un  voyage extraordinaire

 

elixir-de-nouvelles-steampunk

Élixir de nouvelles steampunk - par Delphine Schmitz - Sema diffusion

Élixir vous ouvre les portes d’un passé futuriste qui n’a jamais existé.

À moins que...


http://www.sema-diffusion.com

 

Mon avis :

L'auteur nous donne à travers ce recueil de nouvelles, un extrait pur et prononcé de l'univers Steampunk.


Une atmosphère séduisante, rayonnante du début du siècle dans laquelle on rêve, on s'évapore. Il y a quelque chose d'attractif dans la liberté de l'imaginaire et sa puissance créative. Les inventions sont reines, faites de rouages mécaniques aussi surprenants qu'impressionnants.

On aime les décors, les costumes, les personnalités originales et bien trempées. Il y a du mystère, du suspens, du grand spectacle. On se laisse guider dans cette aventure étrange et fascinante, entre rêve et réalité, le passé et le modernisme fantasmé.

L'écriture est appliquée, belle, idéale dans ce contexte de l'imaginaire. On a plaisir à se laisser distraire avec bonheur et en toute légèreté.

Pour les amateurs du genre, de technologies, de fiction, de romanesque et pour les autres.

Embarquez-vous, c'est par ici !

Citation :

L'armature de l'Ulysse est faite d'Oxalte, un matériau aux propriétés exceptionnelles dont le cousin du capitaine, le professeur Pendule, possède la seule carrière au monde. C'est ce qui explique l'étonnante couleur de ses parois, qui oscille entre le bronze et l'ocre.

 

Bandeau - elixir-de-nouvelles-steampunk


29 juin 2017

"Woods & Co" d'Elise Casado aux Éditions Édilivre

 

Woods and co

"Woods & Co" d'Elise Casado aux Éditions Édilivre

Elise Casado : Un début de saga engageant

 

Woods & co - Tome 1

« Pourquoi c’est arrivé à nous, Anton ? On n’a jamais rien fait de mal, on ne méritait pas ça. »
Non, personne ne méritait cela… Cassie et Anton Woods encore moins que les autres, et pourtant le pire s’était abattu sur eux. Et ils n’étaient pas au bout de leurs surprises. Que feriez-vous si, après avoir vécu sept ans seul à seul avec votre frère ou votre sœur, on vous annonçait que vous deviez vous séparer ? Que feriez-vous si le monde dans lequel vous viviez vous avait abandonné ? À quoi seriez-vous prêt dans le but de protéger votre unique famille ?

https://www.edilivre.com

 

Mon avis :

Anton et Cassie Woods sont frères et soeurs jumeaux. Ces adolescents vivent dans la rue et ne se quittent plus depuis la mort de leurs parents. Habitués à ne compter que sur eux-mêmes, leur avenir pourrait bien changer avec la rencontre d'un groupe aux pouvoirs un peu particulier...

On est ému par cette histoire d'enfants marqués par la vie tragiquement et qui errent dans la rue un peu paumés aux bancs de la société. La relation exclusive qui les unit les rend à la fois plus forts et plus fragiles.

Le début de l'intrigue est très nerveux, quand les deux ados ont la police à leurs trousses et assez rapidement, on va basculer vers quelque chose de plus inattendu et plus étrange... L'écriture est assez entraînante, on a tout de suite envie d'en savoir plus, comprendre ce qu'Anton et Cassie ont vécu et toucher du doigt vers quoi ils vont tendre.

L'univers proposé s'installe de manière diffuse et énigmatique. Il est question de dons, de communautés qui se divisent, de missions, de prophétie. Les personnages sont troublés par tout cet aspect et neuf qui gravitent autour d'eux. On les suit avec stupeur et inquiétude tout au long du roman et on est réellement éprouvé par leurs émotions intimes et les bouleversements qu'ils ont à vivre.

Il y aura des histoires de drames, de choix dès ce premier tome, mais tout reste encore à découvrir.

L'auteur en a décidément trop dit ou pas assez et cette fin nous laisse totalement orphelin et aux abois... On veut la suite !

Citation :

"On se protège mutuellement.Il est mon monde et je suis le sien. Nous ne pourrions pas survivre l'un sans l'autre. C'est comme ça que ça marche."

 

A propos de l'auteur :

Élise-Casado

Dès son plus jeune âge, Élise Casado a su que sa passion serait l'écriture. À l'âge de 17 ans, elle publie son premier roman Woods & co. (Source Éditions Édilivre)

Posté par SophieSonge à 15:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

06 juin 2017

"Au-delà de l'horizon" d'Alexandra Ceccarelli

 couv SF1 4 DV

 

"Au-delà de l'horizon" d'Alexandra Ceccarelli

Alexandra Ceccarelli : Un univers unique et accrocheur

 Résumé :

Et si, au millénaire prochain, quatre-vingt-dix pour cent de la surface de la Terre était recouverte par les eaux? Et si, dans ce milieu hostile qui voit apparaître une nouvelle race d'hommes, mi-humains, mi-poissons, trois hommes se réveillaient d'un long sommeil et cherchaient à survivre, à se retrouver et à se réconcilier?
Aidés par les Hommes de l'eau et par les Chercheurs, une caste importante de ce monde fragile et déchiré, Uther, Francis et Antoine parviendront-ils à vaincre d'étranges médecins gastronomes qui convoitent leur cerveau et les poursuivent sans relâche? Parviendront-ils à faire de leur réveil une résurrection?

logo-amazon

 

Mon avis :

3025, Francis Cazenave revient à lui, il émerge d'un long sommeil de 800 ans... Son univers post-cryonisation a bien changé. Inutile de revenir en arrière à présent, il va falloir composer avec le présent, chercher, comprendre, digérer et s'en sortir...


C'est un univers inédit, étrange et mystérieux sur lequel nous ouvrons les pages. L'auteur nous entraîne loin dans son sillage jouant la carte de l'aventure...

On est très curieux en ce début de roman de découvrir ce nouveau monde sur toutes ses coutures. Les décors sont fascinants, aquatiques et submergeant. On est troublé par les paysages, les personnages, leur culture. Avec les yeux de Francis, on découvre comment la Terre a changé et ce qui l'est advenu d'elle après la montée des eaux. Il y a du suspens et beaucoup d'action. Le récit est rythmé et périlleux. Il y a du danger, des enjeux. En découvrant le passé de Francis, on se rapproche des réponses qui nous assaillent et nous abîment tout au long du roman.

L'écriture est fluide, stimulante. On se laisse embarquer, chahuter par un univers dense, complexe et arrêté. On y parle d'environnement, de pouvoir, de survie. Il y a des griefs, des passions exacerbées, de la boue, mais de l'espoir aussi.

Il ressort de ce roman une énergie sans appel, un dynamisme exponentiel. Une belle découverte !

Citation :

"A leurs pieds, l'Océan s'étendait à l'infini, et des hommes de l'eau, des bateaux, des maisons flottantes, des bâtiments de tout genre, des villages sur pilotis, des stations d'épuration, des instituts, des bassins géants quadrillaient l'étendue aquatique."

Bandeau-couv SF1 4 DV

02 juin 2017

"Villes étranges" de Chris Mallory aux Éditions du 38

Villes étanges

 

"Villes étranges" de Chris Mallory aux Éditions du 38

Chris Mallory : Bizarre, vous avez dit bizarre ?

 

Villes étranges

Journaliste à Walnut Lake, petit bled sans histoire, Michael Preston ne peut que se réjouir lorsqu'une météorite s'écrase derrière la ferme des Anderson. Mais son enthousiasme se transforme vite en inquiétude. Les habitants de Walnut Lake sont sujets à d'étranges rêves qui les poussent au bord de la folie collective...

https://www.editionsdu38.com

 

Mon avis :

Trois nouvelles, trois villes spectatrices de phénomènes inattendus, inquiétants et inexpliqués... Et si vous vous laissiez guider ?


Ces trois nouvelles, fruit d'une invention débordante et débridée nous projettent dans une fabuleuse aventure.

Obsessions, peurs, fantasmes, on sort des sentiers battus, on visite des terres inconnues. Voyage dans le temps, aliens, robotique, on y évoque des thèmes qui font travailler notre imaginaire.

L'écriture est ludique, instinctive, spontanée. Les scènes sont spectaculaires, cinématographiques et on se laisse volontairement porter par l'action. Les personnages sont souvent drôles, attachants voire stéréotypés, mais on adore.

Des histoires différentes, mais qui se recoupent finalement. On est inquiet, amusé, on s'interroge. L'auteur nous régale de cette fiction reconnue par tous, inspirée, imaginée, espérée.

Parce qu'il y a des histoires qu'on s'est tous un peu raconté : on ouvre un œil dans le kaléidoscope et les paysages se multiplient...

 

Citation :
"Nous avons des ruines de bâtiments pas encore construits qui sont apparues au nord du campus. Des habitants deviennent soudain amnésiques. Edgemont est entourée d'une barrière où le temps est stoppé. Ceux qui la pénètrent sont englués dedans. La barrière se dilate et menace toute la Terre."

Bandeau-Villes étanges

14 mai 2017

"L'ange de mai" de Julie Hearn

l-Ange de Mai

 

"L'ange de mai" de Julie Hearn

Julie Hearn : Une lecture romancée sur fond de mysticisme et d'inquisition

 

Résumé :

Printemps 1645.
Nell peut voir les farfadets et parler aux fées.
Grâce à sa grand-mère, elle sait aussi les secrets des remèdes qui soignent les villageois.
Mais quand une accusation de sorcellerie est lancée, ces derniers oublient vite les services rendus par la jeune guérisseuse...
Les filles du pasteur, surtout : sous la beauté de Grâce se cache une âme retorse, quant à Patience... est-elle aussi idiote qu'elle en a l'air ? Nell va comprendre à ses dépens que les machinations des hommes sont parfois bien plus cruelles que celles du Diable.

logo-amazon

Mon avis :

Ce livre nous catapulte à l'époque douloureuse de la chasse aux sorcières. Si j'ai eu un peu de mal avec l'écriture au début, il faut reconnaître qu'elle nous introduit dans cet univers avec beaucoup d'authenticité.

Jusque-là, Nell et sa grande mère vivaient en toute intelligence avec leurs pairs jusqu'au jour où la bêtise et l'ignorance vont les faire basculer dans l'enfer de la persécution. J'ai été sous le charme de ces deux femmes enchanteresses, à l'écoute de la nature, et qui mettent leur savoir faire au service de leurs prochains.

J'ai été bouleversée, choquée par l'attitude de ce prêtre tout-puissant, prêt à tout pour ne pas perdre la face. La manipulation ou le mal ne vient pas forcément du côté qu'on l'attend. Suspicion, enrôlement et l'escalade dans la violence n'est jamais bien loin.

J'ai admiré cette héroïne qui garde la tête haute et qui ne renoncera jamais à ce qu'elle est. Sorcière un jour, sorcière toujours !

Une lecture romancée sur fond de mysticisme et d'inquisition qui plaira aux amateurs du genre !

Bandeau-l-Ange de Mai

Posté par SoKitty à 17:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 mai 2017

"Malédiction du Sang" de Célia Rees

Malédiction du sang

 

"Malédiction du Sang" de Célia Rees

Célia Rees : Un récit envoûtant

 

logo-amazon

Mon avis :

Alors qu'Ellen, 16 ans, souffre d'une étrange maladie du sang, celle-ci retrouve le journal intime de son arrière-grand-mère. Elle plonge alors dans une histoire fantastique et pénétrante de l'époque victorienne à nos jours, qu'elle n'est pas prête d'oublier...

Le récit exerce une fascination indéniable et on a aucune peine à se projeter dans la peau d'Ellen qui désire en savoir plus sur ce qu' a pu vivre son aïeule au même âge. Très vite, Ellen ressent le caractère particulier que revêt l'écrit de ce journal retrouvé au grenier. Il y a quelque chose d'attractif, de mystérieux et qui fait peur. On s'enfonce et on sombre petit à petit dans un univers vampire et gothique du Londres victorien. C'est beau, c'est sombre, c'est mystique.

Les personnages ont un pouvoir fort et charismatique. On aime les décors, l'environnement travaillé et bien choisi qui nous permettent de nous évader ipso facto. On oscille entre passé et présent, rêve et réalité, et on se laisse ensorceler...

L'écriture est fluide, captivante. On se laisse volontiers guider, on lâche prise pour finalement tomber sous le charme de cette aventure au destin exceptionnel.

Un bon moment de lecture sans accro ou autre prise de tête. Cela paraît tout bête, mais cela fait plaisir !

Citation :

"Lorsque j'ai pris congé de lui, il a saisi ma main en s'excusant comme toujours de m'avoir retenue si longtemps. Il l'a retournée pour en baiser l'intérieur au-dessus du poignet comme à son habitude, mais soudain, il a tressailli."

Bandeau-Malédiction du sang