11 septembre 2017

"Un jour, tu raconteras cette histoire" de Joyce Maynard aux Éditions Philippe Rey

jour histoire

 

"Un jour, tu raconteras cette histoire" de Joyce Maynard aux Éditions Philippe Rey

Joyce Maynard : Un récit fort et émouvant

 

Un jour, tu raconteras cette histoire

Après un mariage raté, un douloureux divorce et quelques brèves histoires, à cinquante-cinq ans, Joyce Maynard n’attend plus grand-chose des relations sentimentales. Et pourtant. Sa rencontre avec Jim vient tout bouleverser : l’amour comme elle ne l’imagine plus, celui qui va même lui faire accepter de se remarier.

En 2014, après trois ans d’une romance tourbillonnante, on diagnostique chez Jim un cancer du pancréas. Au cours des dixneuf mois qui suivent, alors qu’ils luttent ensemble contre la maladie, Joyce découvre ce que signifie être un véritable partenaire, en dépit de la souffrance, de l’angoisse, du désespoir qui menace à chaque instant.


http://www.philippe-rey.fr

 

Mon Avis

Joyce Maynard ne s'attendait plus passée cinquante ans à rencontrer et vivre l'amour, le vrai. Et pourtant avec Jim, elle va comprendre la valeur des échanges et du partage jusqu' à ce que la maladie de Jim les séparent...


Comment ne pas être bouleversé par ce témoignage amoureux qui va au-delà de la souffrance, du combat que ce couple aura mené pour avoir une petite chance d'avoir un avenir ensemble ?

Joyce lève le voile sur leur passé respectif, les difficultés qu'ils ont eu à trouver le bonheur et l'être aimé. On aime leurs accords imparfaits, mais qui sonnent tellement bien. Ils vivent les petits moments, leurs rêves, leurs peurs, leurs espoirs avec l'intensité, la tendresse qui transpire de leur relation. Avec humilité, Joyce nous raconte la puissance de son amour pour cet homme qu'elle ne veut pas voir mourir. Elle évoque celui qu'il est en dehors de ce cancer qu'elle exhorte à quitter son corps. Elle retrace leurs voyages, leurs goûts musicaux ou pour la bonne chair. Malgré la douleur au quotidien, les épreuves endurées, ils s'efforcent au cours de ces dix-huit mois de déclin à donner le meilleur d'eux-mêmes. Apparaissent le déni, la révolte et le temps de l'acceptation chacun à leurs tours avec ce qu'ils ont à communiquer.

L'écriture est sensible, exprimée avec finesse et ouverture. Le ton n'est pas larmoyant. Joyce offre un beau témoignage qui honore la mémoire de son mari et l'amour qu'ils se portaient.

Jusqu'au bout, et même au-delà, leur histoire si courte et si intense ne se limite pas dans le temps tant qu'il y aura des sentiments.

 

Citation


"Aussi inconfortable, désagréable et dévastatrice que soit notre vie, nous la partagions et c'était cela le mariage."

"L'histoire de Jim était devenue inséparable de la mienne..."

 

Beandeau - jour histoire


29 août 2017

"Fracture : Chimère autobiographique" de Pierre Barachant aux Éditions Z4

fracture

 

"Fracture : Chimère autobiographique" de Pierre Barachant aux Éditions Z4

Pierre Barachant : Autobiographie ou le début d'une vie

 

fracture

Fracture

Ne me dites jamais que l'enfance est la plus belle période de la vie. Cette paraphrase de Nizan pourrait résumer le contenu de cet ouvrage.

http://z4editions.fr

 

 

Mon Avis

Il faut avoir une histoire quand on décide de la coucher sur le papier et de se raconter.


Il y a un véritable processus dans le travail de mise à nu. Il faut être lucide, dans la mesure, mais pas trop, pour ne pas se laisser trop envahir ou ensevelir sous les mots. L'auteur s'exprime avec je crois beaucoup de délicatesse sur ces années qui l'ont éprouvé, construit et fait l'homme qu'il est aujourd'hui. Issu d'une grande fratrie, il évoque ses souvenirs d'enfant pourtant solitaire, curieux et critique. Il y parle avec proximité d'amour, d'amitié, de famille, de religion, d'écriture, de vie tout simplement.

C'est le goût et l'esprit de liberté qui ressort de ces écrits, qui ne demandent qu'après avoir palpé le réel à s'envoler. Il y a une réelle émotion, une sincérité qui nous touche. La plume est sensible, chatoyante il y a quelque chose de tactile, d'olfactif, de sensuel dans l'expression de cette vie que l'on respire, que l'on effleure subrepticement.

Les sentiments appellent les maux et rejoignent les mots dans une danse poétique entre chimère et éveil.

Écrire, se souvenir et aller au-delà encore...

 

Citation

 "Quant à la façon de chercher de l'artiste, du poète et de l'enfant, c'est de laisser venir à lui toutes les dimensions. Et de les regarder en face. Sans a priori."

 

23 août 2017

"Pourquoi les morts ne nous quittent jamais" d'Allison Dubois aux Éditions Presses du Châtelet

 mortquittentjamais

 

"Pourquoi les morts ne nous quittent jamais" d'Allison Dubois aux Éditions Presses du Châtelet

Allison Dubois : Un témoignage qui vaut le détour

 

Pourquoi les morts ne nous quittent jamais

Allison n’a que six ans lorsqu’elle prend conscience de ses facultés. Bien que son arrière-grand-père soit mort peu de temps auparavant, elle entend sa voix lui murmurer  : «  Je vais bien. Je suis toujours auprès de toi. Dis à ta maman que je ne souffre plus.  »
Dès lors, elle vouera sa vie à venir en aide aux autres grâce à ses capacités médiumniques, pouvant communiquer avec les défunts mais aussi prédire l’avenir et lire dans les pensées d’autrui.
Le FBI fera appel à elle et ses dons aideront à résoudre nombre d’affaires criminelles. Elle détaille dans ce livre les enquêtes les plus étonnantes auxquelles elle a été confrontées....

 

Mon avis :

Allison Dubois est médium, ses dons et son parcours lui ont permis de collaborer avec le FBI. Son histoire a inspiré également la série médium. Elle revient ici donc, pour parler de son vécu, de son expérience à propos des morts, des vivants et sur ce qu'ils ont à communiquer...

Allison Dubois nous éclaire sur ses aptitudes qui ont débuté très tôt, sur sa manière de percevoir les esprits et ce que cela a changé à sa vie. Elle s'exprime avec beaucoup de sincérité et de naturel sur ce qui l'occupe et l'anime jour après jour auprès des autres.

Elle délivre un message d'ouverture et de paix. Elle parle de ses rencontres, de ses missions, mais d'autres aussi, s'expriment sur elle et ce qu'elle a pu leur apporter. Au travers du témoignage de Joe, son mari et des familles, elle nous touche par sa sensibilité, sa générosité, mais également sa profondeur. Elle est heureuse si elle peut venir en aide, et d'être un lien d'une chaîne qui ne devrait pas être interrompue. Il y a de l'énergie, du sens qui se dégage entre les lignes.

Une chose est sûre, on ne peut pas tout expliquer et il est question ici, plutôt de ressentir. Ce livre s'adresse à tous, y compris les rationnels ou les sceptiques. Il permet d'ouvrir une porte, d'accepter et réfléchir sur soi et son rapport au monde et sur l'au-delà.

Il y a peut-être bien quelque chose d'immatériel, mais pas d'insaisissable...

Citation :

"J'ai pour ma part, appris à ne jamais avoir honte de mes facultés parapsychiques. Je vois des choses que la plupart des gens ne voient pas, et j'estime que c'est là un don merveilleux."

 

14 août 2017

"Croyances et légendes de nos campagnes" de George Sand aux Éditions CPE

Croyances et légendes de nos campagnes

 

 

"Croyances et légendes de nos campagnes" de George Sand aux Éditions CPE

George Sand nous raconte les légendes du Berry

 

Croyances et légendes de nos campagnes
Ce folklore et ces croyances du Berry, dans lesquels elle avait baigné si jeune, l’écrivaine, même si elle eut le souci de leur donner une explication rationnelle, ne les dénonça jamais comme des superstitions, ayant bien trop de respect pour une tradition orale qui avait jalonné son enfance en lui laissant une forte impression, et qui, elle le savait, racontait l’histoire secrète et profonde du peuple de France, dédaignée par les livres académiques alors même qu’elle puise aux temps les plus reculés et est une clef pour les appréhender....

 

Mon avis :

On retrouve avec plaisir, l'écriture de George Sand dans ce recueil qui rassemble des extraits de ses textes. De part son vécu au village de Nohant, elle a rassemblé et retranscrit des témoignages du cru et de son époque.


Rappelez vous "La petite Fadette", on y retrouve figures imaginaires et emblématiques d'un patrimoine rural habité. À travers ses lignes, on voyage en ces terres légendaires où la sorcellerie, les mythes révèlent toute leur importance au réel. On côtoie follets, fades, lupins, loups-garous dans un paysage magique propice aux apparitions et au merveilleux. Un charme pittoresque incomparable des pierres aux étangs et lieux-dits qui invite à l'évasion pure et idéale. Une balade que l'on a plaisir à parcourir entre deux états de conscience, l'esprit ouvert à la flânerie ou à la divagation.

Dans un style romantique, George Sand nous régale de ses aventures liées au folklore et aux croyances qui ont traversé le temps.

Les illustrations sont également là pour honorer les mots et on ne se lasse pas de les admirer...

Un bel hommage rendu à l'auteur et à sa région qui ravira les lecteurs amoureux du terroir, mais aussi des lettres.

 

Citation :

"Autour des mares stagnantes et des sources limpides, dans les bruyères comme au bord des fontaines ombragées dans les chemins creux, sous les vieux saules comme dans la plaine brûlée du soleil, on entend, durant la nuit, le battoir précipité et le clapotement furieux des lavandières fantastiques."

 

06 août 2017

"Ma vie est une pomme" de Jeanne Mas aux Éditions Michel Lafon

Ma vie est une pomme

 

"Ma vie est une pomme" de Jeanne Mas aux Éditions Michel Lafon

Jeanne Mas : Un témoignage sincère et qui fait sens

 

Ma vie est une pomme

Michel LAFON - Ma vie est une pomme, Jeanne Mas

Jeanne Mas, star de la chanson des années 1980, est aussi actrice et auteure de théâtre. Ardente défenseuse de la cause animale - elle est engagée auprès de la Fondation Bardot -, par éthique et souci de sa santé elle a fait le choix du végétarisme bien avant que cela devienne une mode puis une philosophie de vie qui, à l'heure où les scandales alimentaires se multiplient, séduit de plus en plus de personnes.

http://www.michel-lafon.fr

 

Mon avis :

L'artiste Jeanne Mas a décidé de prendre la parole en écrivant ce livre. Elle va nos expliquer comment il est possible et salvateur de se passer de chair animale dans son assiette. Et peut-être vous aurez aussi comme elle envie d'aller encore plus loin...


Forte de son expérience dans le végétarisme, Jeanne Mas revient sur son parcours mouvementé, mais jouissif. Elle passe en revue ses émotions, sa réflexion autour de la cruauté animale, la santé ou l'environnement.

Avec beaucoup de sensibilité et de discernement, elle informe, mais ne mâche pas ses mots. Pas àpas, elle s'exprime sur un sujet qui lui tient à coeur et dont elle voudrait qu'il nous interroge. C'est avec ferveur, générosité qu'elle nous donne à travers son vécu, les clefs, les pistes pour éclairer. Et qui sait vous tenter avec ce mode de vie sain et générateur de vie, de bien-être.

On peut être choqué, en colère, dubitatif, mais on ne peut pas rester indifférent. S'informer, comprendre et peut-être changer vos habitudes en pleine conscience et en toute liberté.

Cela ne regarde que vous et ne peut venir que de vous. Et si votre vie prenait l'apparence d'une pomme ?

Citation :

"On prend sa santé en main pour se sentir bien dans sa peau, dans son corps... Et voilà qu'on se sent aussi beaucoup mieux dans sa tête."

 


06 juillet 2017

"Les légendes de Lorraine" de Louis Gilbert aux Éditions CPE

 légendes Lorraine

 

"Les légendes de Lorraine" de Louis Gilbert aux Éditions CPE

"Les légendes de Lorraine" : "...Avec mes sabots..."

 

Les légendes de Lorraine

Nos légendes populaires partent en générale d’une histoire vraie, vieille de centaines ou de milliers d’années. La légende fait référence à un lieu, à un objet, à un personnage. Elle était racontée le soir à la veillée, de bouche-à-oreille et de génération en génération. Au fil du temps, la légende est devenue un mythe, elle a perdu en précision, mais elle a gagné en fantaisie. En Lorraine, elle a pu naître d’une source, d’une forêt, d’un chevalier. Elle a rencontré des êtres fantastiques, des fées, des sorciers ou des rebouteurs...
http://cpe-editions.com

 

Mon avis :

Ces légendes sont un trésor et font la richesse d'un patrimoine. En passant par la Lorraine, vous y retrouverez les mythes ancestraux attachés à ses terres, ses sources, ses forêts.

Vous croiserez au fil des pages sans détour, des créatures démoniaques ou féeriques, des histoires de campagne et de sorcellerie...

On y parle beaucoup aussi d'identité, de blasons sans oublier Jeanne d'Arc comme figure locale du pays. On furète, on divague à la  à la vue d'un château, à la découverte de coutumes d'antan.

C'est un recueil habité qui donne du relief à nos vies d'aujourd'hui. Parce que les histoires d'hier éclairent, passionnent, étayent et font sens...

On aime le travail de recherche, les illustrations aussi sublimes que nombreuses. Que vous soyez originaires de Lorraine ou tout simplement que vous l'ayez visité, vous y trouverez forcément de quoi vous ravir.

A n'en pas douter ! Un précieux à consulter, posséder, conserver.

 

 Citation :

Ceci en souvenir de la mignonne épée à la lame d'acier, à la poignée de bronze qui devait, en des journées dont le souvenir restera impérissable parmi nous--espérons-le--bouter jusqu'au dernier les Anglais hors de France la douce.

 Bandeau - légendes Lorraine

Posté par SophieSonge à 10:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

22 juin 2017

"Les légendes de Franche-Comté" aux Éditions CPE

LégendesFC

 

"Les légendes de Franche-Comté" aux Éditions CPE

"Les légendes de Franche-Comté" : Un très beau livre

 

Les légendes de Franche-comté

Aimé VINGTRINIER, Henri CORDIER, Charles THURIET et autres auteurs Francs-Comtois - Avant-propos de Dominique JACOBS : D'abord, il y a le diable, aux sabots et aux cornes de bouc. En Franche-Comté, il est partout chez lui, sur les ponts d'où il précipite les nigauds qui se sont crus malins en échangeant leur âme contre la jeunesse ou la richesse.

http://cpe-editions.com

 

Mon avis :

C'est un beau livre qui se rattache au passé, à la terre, ses croyances et ses légendes. On traverse les chapitres, l'esprit  ouvert à la magie, au merveilleux. Des lieux dits, des monuments prennent un autre sens que ce recueil de récit met en relief.

Entre rêve et réalité, créatures, contrées nous révèlent leur symbole, leur histoire dans une atmosphère de conte au coin du feu.

Pour les amoureux d'histoire, de territoire et d'imaginaire. Un joli travail de documentation, archivage, mise en page a été fait.

Les illustrations sont  magnifiques.

Plus qu'un recueil, un ouvrage à la fois régional  et historique pour découvrir ou revisiter ce petit coin de France.

Vous pouvez également découvrir au sein de cette collection les légendes de nos plus belles régions de France.

Un précieux à avoir dans sa bibliothèque !

Chateau-LégendesFC

 

Citation :

"Les gaulois avaient des forêts qu'on regardait encore comme sacrées au temps de Grégoire de Tours. C'est au sein de ces forêts sauvages que résidaient leurs terribles divinités, et que s'accomplissaient les mystères du druidisme."

 

Bandeau-LégendesFC

 

24 mai 2017

"Des vies... Mon histoire" chez Z4 Éditions

Des Vies Mon Histoire

 

"Des vies... Mon histoire" chez Z4 Éditions

"Des vies...Mon histoire"  : un récit collectif qui a valeur de mémoire

 

Des Vies Mon Histoire

DES VIES... Mon histoire

Ces " vies ", ou plutôt ces " instantanés " de vies, ce sont les récits des pensionnaires de la résidence André-Socié, à Champagnole : d'un âge moyen de 88 ans, elles/ils se prénomment Madeleine, Suzanne, Jacques, Irma, Mauricette, Joseph, Simone, Rosine... et ont accepté de confier leurs histoires à des " écouteurs " de passage.

http://z4editions.fr

Jura02

 

Mon avis :

Ce recueil de témoignages fait auprès des personnes âgées dans la résidence André-Socié, à Champagnole (39), nous en dit long sur ce que ces seniors ont vécu et ce qu'ils ont à nous laisser.


Ce sont les récits de tranches de vie dans lesquels, ils nous divulguent un pan de leur histoire et leur doux et sincère attachement à leur région. On est ému, touché par leur pudeur quand ils décrivent la vie jurassienne au siècle dernier. Il en ressort une authenticité inégalable. Leurs souvenirs et leurs descriptions restent intacts, quelques photographies attestent et appuient leurs propos.

Avec sérieux, mais aussi avec une pointe d'humour, ils prennent le recul de ces années parfois rudes, mais bâtissantes. On y évoque le travail, la guerre, les rigueurs de l'hiver, le passé agricole.

C'est tout une époque, un patrimoine que ces anciens racontent. À mesure que leurs souvenirs s'égrènent, ils deviennent la clef de voûte entre les générations.

Un bel hommage, un joli cadeau. On est ravi d'avoir pris connaissance de leur parcours. Ils peuvent en être fiers !

 

Citation :

Quand j'étais toute petite et qu'on me demandait ce que j'avais envie de faire quand je serai grande, je répondais que je voulais "être Françoise"... Mlle Françoise, c'était la dame qui tenait l'épicerie du village ! Je voulais "être Françoise" ! Et bien "être Suzanne", ça n'a pas toujours été facile, mais ce n'est pas mal quand même ! Surtout ici où je me plais bien !

Jura04

Jura03

 

Posté par SophieSonge à 14:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

15 mai 2017

"Jamais sans mes soeurs" de Kristina, Céleste et Juliana aux Éditions Archipoche

Jamais sans mes soeurs

 

"Jamais sans mes soeurs" de Kristina, céleste et Juliana aux Éditions Archipoche

Kristina, Céleste et Julianna : Un témoignage saisissant

 

Jamais sans mes soeurs

Elles n’ont que trois ans, et pourtant Juliana, Céleste et Kristina connaissent l’horreur au sein de la secte dans laquelle elles sont éduquées, « les Enfants de Dieu ».
Sous couvert de les protéger et de leur transmettre leurs dogmes, les « Gardiens » de la secte, qui les séparent de leurs parents, les punissent très sévèrement et les initient à la sexualité dès leur plus jeune âge. Elles sont conduites de pays en pays sous de fausses identités, contraintes de participer à des orgies et sont victimes de viols...

http://www.archipoche.com

 

Mon avis :

Céleste, Kristina et Julianna ont débuté leur existence sous la coupe de la secte des enfants de Dieu. Aujourd'hui, elles reviennent après avoir quitté le groupe sur ces années de mensonge, d'isolement ou d'aliénation...


Ces trois soeurs nous offrent ici le récit de leur vie au sein d'une communauté qui leur a volé leur enfance. Il s'agit ici d'un témoignage courageux autant que douloureux pour parler des abus dont elles ont été témoins et qui ont été commis.

Elles s'expriment tour à tour sur leur vécu, leur ressenti. Elles dénoncent les méthodes d'endoctrinement, la folie des hommes, leur aveuglement. Parce qu'elles ne veulent pas que d'autres enfants subissent le cauchemar de la violence ou de la pédophilie : elles se battent, se reconstruisent et alertent les autorités et les médias sur les dangers du culte extrême. On est choqué, éprouvé par ce qu'elles nous apprennent. On s'interroge et on se dit, mais comment est-ce possible ?

L'écriture est directe, le ton neutre et informatif. Ce qu'il en ressort nous fait froid dans le dos. On est impressionné par ce qui reste de vie et d'envie après toutes ces années d'errance et d'aberration. Leur parole ne doit pas rester vaine, leur association de protection à l'enfance doit pouvoir s'exprimer et être entendu.

Un récit choc, instructif pour éveiller l'attention, instaurer la vigilance...

Pour que d'autres ne tombent pas dans le piège ou trouvent la force un jour d'en sortir.

 

Citation :
"Je m'aperçus que j'avais grandi en regardant du mauvais côté du miroir. Comme Alice au pays des Merveilles, je vivais dans la réalité déformée d'un monde à l'envers qui n'avait aucun sens."

 

Bandeau - Jamais sans mes soeurs

10 février 2017

"Comme d'habitude" de Cécile Pivot aux Éditions Calmann-Lévy

commehabitude

 

"Comme d'habitude" de Cécile Pivot aux Éditions Calmann-Lévy

Cécile Pivot : Un témoignage sincère et émouvant

 

Comme d'habitude

Comme d'habitude est la lettre d'amour d'une mère,Cécile Pivot, à son fils de 22 ans, Antoine.Antoine est autiste. Elle lui raconte sa petite enfance, quand elle savait que quelque chose n'allait pas mais prêchait dans le désert, parce qu'Antoine était son premier enfant et que ni le corps médical ni sa famille ne prenaient au sérieux sa parole de mère...

http://calmann-levy.fr

 

Mon avis :

Cécile Pivot nous livre et se délivre de son histoire avec son fils Antoine, 22 ans autiste. C'est un message d'amour véritable et sans tricherie qu'elle adresse ici à son fils à travers ce livre, dont elle sait qu'il ne lira et l'intégrera sans doute jamais...

C'est le parcours d'une mère comme les autres qui apprend à vivre avec un enfant pas comme les autres. Cécile parcourt le fil de toutes ces années qui ont été son combat quotidien.

Gérer cet enfant complexe, sensible, compliqué. Mettre un nom sur son handicap et l'accompagner aujourd'hui et encore demain. Elle ne cache rien de ses peurs, de ses doutes et de ses faiblesses. L'écriture est authentique, juste et emprunte d'émotions. On perçoit la force, le courage, la tendresse à travers ses mots, sur leur relation. Il est différent, elle a changé à son contact. A travers lui, ses codes, ses bizarreries, elle acquiert une autre perception de la vie. Elle n'est pas parfaite, mais quelle mère l'est ? Cet enfant lui apprend, la surprend et elle joue son rôle de parent un peu, beaucoup, à la folie...

C'est poignant, fort, drôle, exacerbé. L'amour transcende et repousse les limites toujours un peu plus. Ce n'est pas triste, juste lucide et vrai, construit de moments intenses et inoubliables...

Un roman touchant sur la différence, le handicap où l'on en apprend plus sur soi-même et la vie plus que l'on le croit encore. Je recommande vivement !

 

Citation :

"Oui, c'est vraiment difficile de vivre avec toi. Mais ce que j'ai appris avec les années, c'est à quel point c'est encore plus difficile pour toi de vivre avec nous."

 

A propos de l'auteur :

Cecilepivot

Cécile Pivot a étudié au CFPJ. Elle est journaliste, a travaillé à Maison française comme Secrétaire générale de la rédaction et Rédactrice en chef adjointe. Rédactrice en chef Maison Française-Magazine.
Depuis novembre 2015 Journaliste indépendante, Groupe Altice Media.
Elle a été correctrice au "Le Papotin", où les journalistes sont des autistes qui ont entre 15 et 35 ans (source Babelio).

bandeau-commehabitude