Sous-l-emprise-de-l-heroine

 

 

"Sous l'emprise de l'héroïne" de Cédric Castagné

Cédric Castagné : Un thriller déroutant

 

Sous-l-emprise-de-l-heroine

Sous l'emprise de l'héroïne

Matias, qui n’a plus parlé à sa sœur Eva depuis un an, espère que les fêtes de fin d’année leur offriront l’occasion de renouer le fil de leur histoire… Ugo, quadragénaire à la réputation sulfureuse, part en Amérique du Sud pour tenter de tourner la page de son sombre passé… Dans une France gangrenée par la drogue, un enquêteur est désigné pour s’attaquer au fléau et casser l’omerta qui règne dans certains quartiers… Des histoires sans liens évidents. Mais les choses ne sont pas toujours ce qu’elles semblent être. Saurez-vous trouver ce que cachent les apparences ?

 

 

Mon Avis Sang

Trois tableaux différents se déroulent sous nos yeux avec pour toile de fond l'empire de la drogue. Tout est certainement lié, entre Matias, père de famille, Ugo trafiquant et Tiago, le flic chargé de démanteler le trafic. Reste à savoir, comment et dans quelles circonstances...


"Sous l'emprise de l'héroïne" est un de ces thrillers insaisissable, tendu et qui vous rend à la fois accro et à cran. Il y a une volonté d'intriguer, d'instaurer le mystère par esquisses, par strates, par implications.

L'auteur utilise tous les moyens pour ce faire, nous questionner, nous distraire. Des flash-backs nous aiguillent sur la psychologie des personnages, leur personnalité trouble et engagé. On ne comprend pas et on n'a pas d'autre choix que d'avancer dans le flou total.

L'écriture est fluide, habile, calculée, précise. Alors que nous sommes relativement perdus dans cette intrigue, on ne doute pas un seul instant qu'il y ait des connexions sensibles entre les différents éléments. Les secrets sont nombreux, complexes, multiples et ralentissent notre progression. Présent et passé s'entremêlent dans une danse qui nous déstabilise. On touche ici à l'intime, aux non-dits, au dissimulé, à l'affect. Ce sont toutes ces pièces imbriquées, qui sont impliquées et qui rejaillissent les unes sur les autres.

Le climat est nébuleux, éreintant. On se laisse influencer, ballotter jusqu'au bout de cette histoire qui s'éclaircit et prend tout son sens au final.

Accrochez-vous, ce roman vous essorera à deux mille tours !

 

Citation Sang

"Le visage de Tiago se métamorphose. La haine se lit dans son regard. Il déteste que la situation échappe à son contrôle. Il veut Vassiliev, et il fera tout pour atteindre son but. D'autres ont échoué avant lui, mais en son for intérieur, tiago est persuadé de pouvoir réussir. Toute sa vie, il a espéré résoudre cette affaire. Pour briller. Pour obtenir ce qu'il mérite. Pour ne pas finir comme son père."

 

Bandeau - Sous-l-emprise-de-l-heroine