Joyce-Rachel-Si-on-dansait-couverture-667x1024

 

 

"Si on dansait..." de Rachel Joyce aux Éditions XO

Rachel Joyce : Un roman puissant et délicat

 

Si on dansait...

À Londres, au bout d’une impasse délabrée, Frank n’est pas un disquaire comme les autres. Chez ce marchand de vinyles, une belle équipe de joyeux marginaux se serre les coudes, tous un peu abîmés par la vie.

Surtout, Frank a un don. Il lui suffit d’un regard pour savoir quelle musique apaisera les tourments de son client. Quitte à préconiser du Aretha Franklin à un obsessionnel de Chopin…

C’est ainsi que Frank fait la rencontre de Lisa, une mystérieuse femme au manteau vert. Après s’être évanouie devant sa boutique, elle le supplie de l’aider à comprendre la musique. Lors de leurs rendez-vous, Frank replonge dans sa propre enfance, revoyant sa mère, l’excentrique Peg, lui passer des vinyles sur sa vieille platine...

http://www.xoeditions.com

 

Mon Avis

À Londres, Frank amoureux de musique et des gens, offre un service et un bonheur irremplaçable avec sa boutique de vinyles qui veut résister au temps. Quand il rencontre Lisa et ses secrets, c'est tout son univers qui s'apprête à vaciller.


Après "La lettre qui allait changer le destin d'Harold Fry", l'auteur n'a pas fini d'aller à la pêche à nos émotions. Autour de la musique et de ce qu'elle peut procurer à l'intérieur de nous, elle nous invite à nous laisser guider, note après note et à surprendre.

On est d'emblée attiré par ce quartier de commerçants qui inspirent la chaleur, la proximité et l'écoute. Ces boutiques expriment le charme d'antan, le temps envolé, la singularité. On s'accroche à cette communauté attachante, à leurs problèmes, à leurs rencontres...

Lisa arrive comme une tempête dans leur quotidien, avec ses mystères, sa fragilité. Il y a une attirance, un lien qui se créé entre Lisa et Frank qui appelle leurs souffrances, répondent à leurs failles, via la musique. Entre eux, tout n'est pas simple, rien n'est totalement délivré. Leur histoire est intime, sensible, touchante. Il y a beaucoup trop de douleurs, de silence. Hantés par leur passé, l'amour, les désaccords, il leur faudra beaucoup de temps pour s'ouvrir, et s'aimer...

La musique a le pouvoir de réunir les cœurs. Un roman intense, une plume cruciale dont on en éprouve chaque relief, chaque mouvement, profondément, durablement.

Citation

"Frank ne savait pas lire une partition et il n'avait aucune connaissance musicale particulière, mais lorsqu'il s'asseyait face à un client et qu'il écoutait attentivement, il percevait une mélodie."