Miasmes_Plat1-HD

 

"Miasmes" d'Elisabeth Sanxay Holding aux Éditions Baker Street

Elisabeth Sanxay Holding : Un roman dérangeant

Miasmes-ILLU_08-crg

 

miasmes

Miasmes

MIASMES Elisabeth Sanxay Holding Traduction de Jessica Stabile / Illustrations de Leonid Koslov Lorsqu'il accepte un poste d'assistant du Dr Leatherby, le jeune médecin Alexander Dennison trouve l'ambiance étrange. Logé dans la grande maison du Dr Leatherby, il n'arrive pas à mettre le doigt sur les sources de son malaise.

https://editionsbakerstreet.com

 

 

Mon Avis Pollar

Alexander Dennison accepte de faire ses débuts aux côtés du Dr Leatherby. Il se sent vite étouffé aux prises d'une atmosphère malsaine qu'il a bien du mal à cerner...


Miasmes-ILLU_01-crg

C'est un roman noir inédit en France, écrit en 1929 que nous proposent les éditions Baker Street.

C'est une ambiance, une écriture qui séduit dès les premières lignes.

Le personnage principal nous entraîne vers quelque chose de sombre et inquiétant. Des impressions étranges, des morts suspectes alimentent le malaise, les interrogations, les doutes, et un rapport toxique entre les différents protagonistes. Il y a une réelle maîtrise dans l'installation de la mise en scène et la psychologie des personnages.

L'auteur entretient l'intérêt du lecteur et le suspens par des méprises, des erreurs d'aiguillage. On se laisse mener par le bout du nez à l'intérieur d'un univers anxio-pathogène et hautement perturbateur. Il y a une volonté de troubler, de précipiter le lecteur dans une tension sensible, croissante, obsédante. Il faudra attendre les coups d'éclat, les révélations théâtrales pour percer l'abcès...

On passe un excellent moment, délicieux et un peu suranné. Pour les amateurs de suspens psychologique, d'ambiance et de littérature policière au charme ambigu.

Miasmes-ILLU_09-crg

Citation Pollar

"Une fois encore, Dennison avait la conviction qu'il assistait à une conversation dont il n'avait pas la clé. Il se cala dans un siège, fuma et regarda les deux autres hommes comme il aurait regardé des escrimeurs, sans savoir s'il assistait à une épreuve de capacités ou si l'on avait retiré leurs boutons aux fleurets."