Mock Boys

 

"Mock boys" de Marie Leymarie aux Éditions Syros

Marie Leymarie : Un roman intense

 

Mock Boys


MOCK / Définition1. Verbe : se moquer, tourner en dérision. C’est ce que savent si bien faire Raoul et Baptiste, les garçons cool du lycée, drôles, à l’aise, désinvoltes. Ils ont fait le pari de sortir avec le plus de filles possible, sans se laisser prendre par l’émotion, sans jamais s’attacher. Car ils ne croient qu’en l’amitié.2. Adjectif : faux, factice Et si la désinvolture n’était qu’une posture ? Et si leur pacte a priori indestructible était bouleversé par une rencontre ?



Mon avis Coeur

Raoul et Baptiste, deux adolescents complémentaires et inséparables se sont fait la promesse de ne jamais tomber amoureux. Ils friment beaucoup, jouent un rôle, jusqu'au jour où une jeune fille les perce à jour et remet alors tout en question...


Ce roman ne survole pas les émotions, il va au cœur de celles-ci, les magnifient, les rend palpables, vivantes. Il y a une précision, une vérité dans l'approche de l'adolescence, qui nous murmure à l'oreille des sentiments contraires, des pulsions, des sensations incontrôlables.

L'auteur réussit avec beaucoup de finesse et de justesse à nous rapprocher de ses personnages, à bousculer nos impressions pour aller creuser plus loin...

L'écriture est sensible, intelligente, intime. Elle nous emporte sur des chemins complexes, denses, escarpés. Il y a une volonté de mettre l'accent sur les peurs, les fragilités, les côtés face des personnalités. Une énergie s'opère, un espace s'est créé et se rétracte dans cet univers de la danse qui sied si bien à la métamorphose des corps, de la psyché.

On aime l'expression des liens forts de l'amitié, les troubles amoureux qui s'insinuent dans tous les pores, toutes les connexions neuronales. On se laisse envelopper par le tumulte des histoires tourmentées, télescopées, éprouvées, mais vraies. Ces adolescents nous invitent à être plus tolérants avec nous-mêmes, plus indulgents et à ouvrir la porte de son intériorité avec tout ce que cela comporte de bon et de moins bon.

Un roman pour crever les certitudes et faire que les masques tombent, juste un petit peu...


Citation Coeur 

"Je pense que toutes ces poupées, c'est comme des protections, des petites armures, et que pour devenir soi, il faut s'en débarrasser une à une..."

 

Boys