Les Limbes

 

 

"Les limbes" d'Olivier Bal aux Éditions De Saxus

Olivier Bal : Un roman préoccupant

 

 

Les Limbes

De Saxus (@DeSaxus) | Twitter

Viêtnam, 1970. James Hawkins est une jeune recrue. Durant un assaut, il prend une balle dans la tête et croit mourir. Après un mois de coma, et tandis qu'il essaie de se rétablir dans un hôpital de Saigon, il découvre que quelque chose s'est éveillé en lui. Ses nuits deviennent des épreuves, son sommeil et ses rêves ne lui appartiennent plus. Désormais, lorsqu'il dort, il visite les songes des autres...

https://twitter.com

 

Mon Avis Pollar

Viêtnam 1970, rescapé d'une attaque militaire, James se réveille après un mois de coma. De drôles de rêves se manifestent dés lors, au cours de ses nuits...


Olivier Bal nous propose ici de se pencher sur le sommeil, une mécanique complexe, une porte ouverte sur les rêves et leurs mystères.

Après son accident, james Hawkins est spectateur de manifestations troublantes, ses rêves aussi insaisissables soient-ils, lui échappent et le rapproche de l'incontrôlable. Entrer dans l'intimité, la vie des autres chaque nuit le fragilise, le rend vulnérable. Pour la C.I.A, il est l'élément d'un projet d'expérimentation secrète "Les limbes" qui ne fait que commencer.

Ce roman nous plonge vers le diffus, l'indescriptible, l'enfer et le méconnu. L'écriture est très addictive, elle nous précipite très vite dans une angoisse et nous maintient dans une adrénaline constante et jaillissante. On vit les expériences de James avec curiosité et appréhension. Ce qu'il nous amène à voir nous sidère et ne nous surprend qu'à moitié. On éprouve un sentiment de malaise. On est attiré par l'énergie de l'inconscient, du contrôle, de la peur, du danger. On se rapproche du domaine de la science, de la légende, du symbolique. On se laisse entraîner dans un scénario qui s'enraye et s'accélère sous nos yeux qui ne lisent plus que le sang, la mort, le cauchemar.

Le récit est infaillible, prégnant, il nous absorbe tout entier. Et si, nous ouvrions des portes pendant notre sommeil et que nous allions trop loin... Que se passerait-il ?

Avec ce roman, vous rentrez en zone illimitée, à vos risques et périls !

 Citation Pollar

"Les journées sont longues, interminables. Les infirmières me disent que je devrais me reposer, dormir. Mais je ne veux pas. Je ne peux pas..."

 

La nouvelle maison d'édition De Saxus nous présente ici leur premier roman "Les Limbes", un Thriller à découvrir.

Venez découvrir leur page Facebook