Le Diable s'habille en licorne

 

 

"Le diable s'habille en Licorne" de Stanislas Petrosky aux Éditions Lajouanie

Stanislas Petrosky : Du rififi chez les cathos

 

Requiem, votre curé préféré est de retour à… Dunkerque et en plein carnaval ! Pour une séance d’exorcisme.

Notre héros, hors norme, est, il faut l’avouer, un peu étonné par cette divine mission. Non pas qu’il ne croie pas au démon, c’est quand même un petit peu son boulot, mais il se méfie, c’est tout. Il faut dire que les festivités donnent lieu à de sacrées fiestas mais aussi à quelques curieux décès. Des lycéens meurent les uns après les autres après avoir ingurgité des bonbons aux saveurs bien peu catholiques. Requiem réussira-t-il à démanteler ce trafic de « Licorne » et à sauver le carnaval ? Vous le découvrirez dans ce troisième tome des aventures de Requiem, le plus déjanté des serviteurs du Seigneur…

https://www.editionslajouanie.com

 

Mon Avis Pollar

Requiem revient pour le carnaval de Dunkerque pour une affaire d'exorcisme, semble-t-il. À y fouiller de plus près, il y a tout à penser qu'il s'agit d'une overdose à "la Licorne" (une drogue dangereuse). Vous voulez mon avis, les lecteurs ? Cet épisode nous promet certainement, encore une belle descente aux enfers.


Esteban nous aurait presque manqué, son retour nous rassure et nous assure à coup sûr des moments inoubliables et franchouillards, dont on se gargarise sans modération.

On a plaisir à retrouver ce curé haut-en-couleur, à la gouaille et au culot consommé. On commence piano ici, histoire de tâter du terrain. Esteban observe d'abord et déblaie ensuite...

La démarche est délicate chez les "cul-serrés". On suit son aventure avec curiosité, malice et frénésie. L'auteur mise tout sur l'ambiance, sa verve, la proximité avec le lecteur. Il y a du suspense, du risque, des péripéties en vois-tu en voilà. On aime toujours autant le caractère jovial et sans appel de notre héros-justicier, aux sentiments si finement dévoilés. On se prend de plus en plus d'affection pour lui et sa fidèle comparse Cécile. Entre eux, on sent que cela crépite, et leurs énergies réunies ne manquent pas de faire des étincelles.

L'enquête s'accélère, le temps presse, alors que les jeunes ouailles tombent comme des mouches. Notre équipe a peu de temps pour remonter à la source du trafic et identifier les coupables. On en perd plus une miette, on s'angoisse, on retient notre souffle jusqu'au dénouement final.

Requiem se donne encore à fond : c'est plus qu'une mission pour lui, un noble sacerdoce. Cet homme-là mérite bien de s'en jeter une petite, blonde, brune ou rousse. Vous le connaissez bien maintenant, il n'est pas là pour faire le difficile !
 

Citation Pollar

"Bon ce que je lis dans le dossier scolaire, c'est tout ce que je sais déjà, rien de neuf. Tu vois, je serais un fainéant, je ferai un rapport à Falvo comme quoi la gamine était possédée, que le malin est rentré dans ses pénates et basta. Mais moi, tu m'connais, je ne suis pas comme ça, alors on va fouiller et chasser la Licorne."

 

Bandeau - Le Diable s'habille en licorne