Couverture sans bord rouge

 

"Les carnets rouges" de Carole et Antoine Fruchard

Carole Fruchard et Antoine Fruchard : Un thriller  affolant

 

 

Les Carnets Rouges

www.amazon.fr/Carnets-Rouges-Antoine-Fruchard

Simon d’Almat, jeune et brillant scientifique, travaille dans un grand laboratoire sur un projet ultra-confidentiel capable de changer l’équilibre du monde. Ses recherches pourraient aussi avoir des conséquences capitales sur son entourage, et une course contre la montre s’engage.
Mais son environnement le perturbe de plus en plus et la paranoïa le guette. Qui sont ces inconnus qui semblent le reconnaître dans la rue ? A t-il des rêves prémonitoires ou devient-il fou ? Quels sont ces énigmatiques souvenirs d’enfance qui remontent à la surface de sa mémoire ? Et que contiennent ces carnets rouges ?

https://www.amazon.fr/

 

 Mon Avis

Avril 2040, Simon travaille sur un projet scientifique crucial qui lui prend tout son temps et toute son énergie. Entre obsessions, malaises et délires paranoïaques, Simon brûle et fonce dans une aventure folle mais surtout incontrôlable.

On est plongé dans un univers futuriste au début du roman, avec des technologies modernes et avancées pour glisser vers un enchaînement rapide d'actions qui ne nous laissent pas le temps de penser... Et pourtant, entre les deux, on ressent le flottement, les zones d'ombre qui planent et se logent insidieusement dans le coin de notre tête.

On se laisse embarquer à la vitesse de la lumière pour un voyage où se superpose passé et présent dans une course effrénée à l'élaboration d'une formule. Il y a quelque chose de sous-jacent, d'investi, de dangereux qui entraîne la violence, la haine, la mort. Simon nous préoccupe, nous poursuit dans les bribes de son enfance, de ses années d'errance et de délinquance. Il nous entraîne très loin, hache notre respiration dans la brousse africaine.

L'écriture est rythmée, le scénario est habile, bien amené. On se sent un peu perdu, on avance en prenant de front le maximum d'informations. Et puis, il y a ces carnets rouges qui reviennent comme un leitmotiv, des preuves tangibles que quelque chose s'est passé...

L'atmosphère est extrême, trouble et malsaine. On se pose beaucoup de questions sur Simon. Les révélations lèvent le voile sur les enjeux puissants, pernicieux, dangereux. Cela tombe sous le sens, on assimile, on comprend, on est à peine surpris finalement...

C'est un thriller bien ficelé et qui se dévore avec ce sentiment d'avoir été passé et repassé à la lessiveuse. Préoccupant, périlleux, totalement consternant !

 

Citation

"C'était fou, se battre un soir, et avoir son inconscient lui tracer une route le menant tout droit en Afrique à la recherche d'un fantôme. Quelle étrangeté que l'esprit humain ! Son passé, son présent, son futur... Tout semblait intrinsèquement lié. Était-ce normal que tout se mélange ainsi, ou était-il peu à peu en train de perdre ses derniers repères ?"