Il suffira dun signe

 

 

"Il suffira d'un signe" de Céline Rouillé aux Éditions City

Céline Rouillé : Une valse d'émotions

 

 

Il suffira d'un signe

À trente ans passés, Jeanne vit surtout sa vie par procuration. En allant à son travail chaque matin, elle invente des histoires mettant en scène les inconnus qu'elle croise dans le métro, entre Belleville et Opéra. Enfermée dans un quotidien trop réglé et organisé, ses rares amis lui affirment qu'elle passe à côté du bonheur. Pourtant, quatre ans plus tôt, le temps de quelques jours fugaces, Jeanne a été heureuse, vraiment. Charles, rencontré à la terrasse d'un café, a illuminé sa vie avant de soudain disparaître...

https://www.bookwitty.com


Mon Avis

Jeanne a la trentaine, une petite fille, un job... Elle s'est créé un cocon à elle, cherchant à s'éloigner des drames intérieures qui se sont abattus sur elle, il y a quatre ans. Elle écrit, elle s'évade, s'inventant la vie de parfaits inconnus dans le métro, sans réaliser vraiment que la vie, le bonheur l'attend aussi quelque part..


Ce roman est celui de la magie, parce que sans vous en rendre compte, il vous entraîne dans son tourbillon et vous désarme. Jeanne a une personnalité discrète, effacée, sensible qui nous intrigue et nous retient.

À ses côtés, on se rapproche de son passé, on effleure du doigt ses douleurs, on maintient ses rêves à distance. Profondément, en elle-même, elle n'est pourtant pas seule. Les collègues, des amis sont devenus pour elle, une vraie famille imparfaite et présente comme on les conçoit et les aime. L'intensité du roman se dévoile à travers les secrets libérés, les failles, la force et l'authenticité des personnages.

L'écriture est poignante, elle révèle la tendresse, ouvre les cœurs. Ensemble, ces hommes, ces femmes cabossés par la vie et ses dissonances, vont s'écouter, se répondre en silence et créer une symphonie nouvelle, celle de la confiance. Ce qui touche et ce qui donne une vraie dimension à ce récit, c'est le caractère intime des voix qui se susurrent les sentiments. Parce qu'il faut trois fois rien pour s'égarer, il faut parfois plus de temps pour retrouver son chemin. Digérer, comprendre, ressentir, se libérer et se donner la chance d'écouter ce qui se joue à l'intérieur.

Ce roman nous délivre le plus beau des messages d'espoir, de réconciliation avec soi-même et de revanche sur la vie. Les contrastes nous font virevolter, on éprouve, on est chamboulé et on chavire inévitablement.

Citation

"Je prends plaisir à imaginer, à inventer, à faire virevolter les histoires et les personnages, ça me vide la tête, j'oublie les soucis et je réalise une partie de mes rêves impossibles en empruntant ce chemin-là..."

 

A propos de l'auteur

Céline Rouillé a une quarantaine d'années. Après des études de commerce, elle travaille aujourd'hui dans l'économie sociale. Elle a déjà publié avec succès Demain, il fera beau et Demain n’attend pas (City).

 

Bandeau - Il suffira dun signe