Crime sans chatiment

 

 

"Crimes sans châtiment" d'Antoine Rives aux Éditions Édilivre

Antoine Rives : La justice dans tous ses états

 

 

Crime sans chatiment

Crimes Sans Chatiment

Affaire Seznec, affaire Villemin, dépeceur de Mons, tuerie du Brabant, affaire Ben Barka, tuerie d'Auriol, affaire Jean-Pascal Couraud, etc. Le point commun entre ces crimes commis contre des particuliers et des hommes politiques, en France et à l'étranger ? Pas de coupable à ce jour, parfois des décennies après les faits...

https://www.amazon.fr

Mon Avis

Dans cet essai, l'auteur revient sur des affaires criminelles complexes, jugées insolubles et encore à ce jour non élucidées. En France, mais aussi à l' étranger, la justice des hommes fait son œuvre avec "ses" moyens réels, mais aussi contestés.


Des affaires célèbres d'hier et d'aujourd'hui, de Seznec en passant par Dills ou Mehra ; personnages médiatiques parfois, comme Maryline Monroe, mais aussi des meurtres en série...

La tâche est grande, la réflexion est perplexe, induite et le constat bien amer. Toutes ces affaires révèlent des faits troublants, mystérieux, des incohérences, des erreurs, des vices de forme qui sont autant d'obstruction à l'aboutissement de la vérité et de la remise de peine. Il y a des similitudes, des convergences semble-t-il, des lenteurs administratives, des impunités, des enjeux. Autant de points décrétés sensibles, mettant à jour une société branlante, une justice défaillante.

Toutes ces affaires posent la question sur le rôle de la justice et des médias, condamne l'iniquité des classes sociales. Affaires d'état ou particuliers, tout est passé à la moulinette avec son cortège de questions et son absence de réponse scandaleuse.

La justice n'est pourtant pas juste et infaillible, loin s'en faut. Irrecevable, c'est votre confiance ou le système qui vous le dira...

 

Citation

"Quel droit a l'opinion de se substituer à la loi ?"