Mort Annoncée

 

"Itinéraire d'une mort annoncée" de Fabrice Barbeau aux Éditions Hugo & Cie

Fabrice Barbeau : Un thriller impitoyable

 

Alors qu’il avait tout pour réussir, anthony a été rattrapé par les fantômes de son passé : divorcé, ruiné et ne supportant plus le poids de ses erreurs, il cherche son salut dans l’alcool et les psychotropes.

Lorsque Mélanie, son ange gardien, lui organise un anniversaire avec ses amis d’enfance en pleine campagne lilloise, il est loin de se douter qu’un piège millimétré se referme peu à peu sur lui.Les heures défilent et les cadavres s’accumulent. Anthony devra trouver la force d’affronter son passé s’il veut survivre.

Mais alors que les minutes s’égrènent, tout devient flou : Anthony est-il coupable ou victime ? Jamais Le tic-tac d’Une horloge n’aura été si angoissant.

http://www.hugoetcie.fr

 

Mon Avis

Anthony a tout perdu son travail, sa femme, la garde de sa fille et n'est plus que l'ombre de lui-même quand Mélanie organise pour lui un anniversaire qu'il ne pourra jamais oublier...


C'est un thriller comme on les aime, tendu et convaincant. On se concentre très vite sur Anthony le personnage central dans cette intrigue. Il nous intrigue, nous interroge sur son passé, ses convictions. On s'inquiète de ses intentions réelles ou névrosées.

On entre dans une valse trouble et obsédante alternant passé et présent. On se retrouve dans une ambiance huis clos qui tourne mal favorisant un climat anxiogène et hystérique. Derrière les tensions ressurgissent les secrets du passé. On s'introduit et on se faufile en eux comme dans un sommeil sans rêve, pris au piège d'un hébétement qui nous condamne. Les personnages nous hantent et nous font passer par toutes les émotions. On essaie de les jauger, de les sonder avec inquiétude, circonspection.

L'écriture est habile, secrète, perverse. On brûle de savoir et en même temps, on est retissant. Tout semble accuser Anthony tandis que les disparitions et les meurtres s'enchaînent, entraînant nos comparses dans le sillon de la paranoïa, de la folie. Angoisse, peur, suspicion, on entre dans le cycle terrifiant et infernal. Faute, culpabilité, responsabilité, désir de vengeance : tout semble lié à un évènement clé et majeur, un passé en commun.

Et si Anthony n'était pas le coupable, mais plutôt la victime ?

Derrière les apparences souvent trompeuses, se cache un piège incontrôlable, une machination implacable.

Rien ni personne ne pourra l'arrêter, le compte à rebours est lancé et exercera son œuvre... Il est déjà trop tard !

 

Citation

"Tourmenteur ou tourmenté ? Tortionnaire ou coupable ? Meurtrier ou victime ? Dois-je me martyriser d'être coupable ou me muer en bourreau impitoyable ?"