Assaisonnez à votre gout

 

"Assaisonnez à votre goût ou comment cuisiner votre mari" de Natalie Young aux Éditions Michel Lafon

Natalie Young : Cyniquement vôtre

 

Assaisonnez à votre gout

Michel LAFON - Assaisonnez à votre goût, Natalie Young

Lizzie Prain, femme au foyer, la cinquantaine, vit dans un cottage au milieu des bois avec son chien. Elle aime cuisiner, vendre les gâteaux qu’elle prépare, et préfère éviter les voisins.Lundi dernier, sans crier gare, elle a tué son mari Jacob d’un grand coup de pelle sur la tête. Et pour se débarrasser du corps de façon absolument définitive, elle a trouvé une solution radicale.Mais aura-t-elle le courage d’aller jusqu’au bout ? Afin de se donner du cœur à l’ouvrage, elle note ses conseils pour elle-même ou pour d’autres femmes malheureuses en mariage qui céderaient à de semblables pulsions…

http://www.michel-lafon.fr

 

Mon avis :

Lizzie après avoir passé trente années dans un mariage sans heurt, ni élan, ni passion vient d'assassiner son mari. Reste un problème crucial, se débarrasser du corps. Vous aurez du mal à le croire tant celle-ci choisit le tabou, l'abject, l'inimaginable...


Jamais un tel roman n'aura eu cet effet extrême, sensible et perturbant sur mes émotions. Comment peut-on imaginer une femme dans la force de l'âge assez raisonnée, mais surtout bien résolue à faire disparaître toute trace de l'homicide de son mari.

Le couper, le disséquer, le cuire, le réduire puis finalement l'ingérer négligemment sans s'appesantir. C'est le tour de force de ce roman qui nous conduit à suivre l'action méthodique et répétée de cette œuvre macabre et barbare. C'est totalement grinçant, un bijou d'humour noir à l'état pur.

Une manière plutôt forte de nous alerter sur les ravages du temps qui passe et sur l'usure du couple. Cocasse, irrévérencieux, choquant, c'est à votre convenance et juste une question de goût.

On passe un moment succulent ou pas, assaisonné à souhait et comme il se doit. Pour les amoureux du cinquième degré, aux âmes chochottes s'abstenir.

À table, les enfants ! Que diable, vous en reprendrez bien une petite tranche !

 

Citation :

"La chair du mollet se détacha facilement. Lizzie la rinça dans l'évier, la découpa en deux filets, qu'elle disposa sur une plaque de cuisson, et assaisonna d'huile d'olive, de poivre noir et de sel. Elle laissa cuire le tout tel quel une demi-heure au four."

 

Bandeau - Assaisonnez à votre gout