Les exilés du Paradis

 

"Les exilés du Paradis" de Brigitte Adès aux Éditions Portaparole

Brigitte Adès : Un roman éclaireur

 

Les exilés du Paradis

Portaparole France
Il y a des romans qui en disent plus long sur la réalité du monde que les essais les plus sophistiqués. À travers l amitié de deux jeunes franco-iraniens, dont le destin va diverger malgré eux, Les Exilés du Paradis plongent le lecteur au coeur du grand affrontement du moment qui oppose l Islam éclairé au radicalisme le plus obscurantiste. En se tournant vers ses racines, Farhad découvre que cette lutte entre deux projets de sociétés existait déjà en Perse au onzième siècle. Son ancêtre n avait-il pas lutté contre la secte des Assassins, les premiers terroristes de l Histoire ? Devenant le moteur de son existence et du roman, ses investigations conduisent Farhad à Ispahan, sa ville natale, puis à Londres et enfin à Paris...

http://portaparolefrance.com

 

Mon avis :

Fahrad est originaire de Téhéran, il a vécu avec ses parents en France, suivi des études aux Etats-Unis. Ce jeune homme perdu entre ses origines et son mode de vie très occidental va peut-être finalement trouver sa place comme médiateur entre ces deux civilisations...


L'auteur nous ouvre les portes sur un roman juste et éclairé au sujet très sensible de la radicalisation à l'Islam. Sans juger, sans choquer, elle expose à travers ses personnages un problème résurgent de notre société entre des religions et des fidèles qui ne se comprennent pas.

De manière très dogmatique, Fahrad va ouvrir, lire, disséquer le coran, prêchant la paix, la communion. Il exhorte à sortir ses pairs de l'ignorance, les invitant à penser par eux même d'une manière ouverte et responsable. On est touché par son combat contre l'obscurantisme, son histoire et sa vérité. Il va au-delà des préjugés, ouvre les cœurs, les consciences et refuse de se laisser au fatalisme.

On admire sa foi, son courage, son abnégation pour une cause essentielle et à laquelle il croit. Un récit fin et construit avec intelligence qui pour aller vers la lumière invite à aller vers la connaissance et pousse à la réflexion.

Loin de l'enrôlement religieux ou l'instrumentalisation politique, l'interprétation libre et respectueuse des textes se veut la clef du vivre en accord avec soi-même, Dieu et les autres.

Un livre court, fondamental à faire circuler et à partager.

Citation :

"Ce qui nous unit, est plus grand que ce qui nous divise, se plaisait à répéter Fahrad."