Malédiction du sang

 

"Malédiction du Sang" de Célia Rees

Célia Rees : Un récit envoûtant

 

logo-amazon

Mon avis :

Alors qu'Ellen, 16 ans, souffre d'une étrange maladie du sang, celle-ci retrouve le journal intime de son arrière-grand-mère. Elle plonge alors dans une histoire fantastique et pénétrante de l'époque victorienne à nos jours, qu'elle n'est pas prête d'oublier...

Le récit exerce une fascination indéniable et on a aucune peine à se projeter dans la peau d'Ellen qui désire en savoir plus sur ce qu' a pu vivre son aïeule au même âge. Très vite, Ellen ressent le caractère particulier que revêt l'écrit de ce journal retrouvé au grenier. Il y a quelque chose d'attractif, de mystérieux et qui fait peur. On s'enfonce et on sombre petit à petit dans un univers vampire et gothique du Londres victorien. C'est beau, c'est sombre, c'est mystique.

Les personnages ont un pouvoir fort et charismatique. On aime les décors, l'environnement travaillé et bien choisi qui nous permettent de nous évader ipso facto. On oscille entre passé et présent, rêve et réalité, et on se laisse ensorceler...

L'écriture est fluide, captivante. On se laisse volontiers guider, on lâche prise pour finalement tomber sous le charme de cette aventure au destin exceptionnel.

Un bon moment de lecture sans accro ou autre prise de tête. Cela paraît tout bête, mais cela fait plaisir !

Citation :

"Lorsque j'ai pris congé de lui, il a saisi ma main en s'excusant comme toujours de m'avoir retenue si longtemps. Il l'a retournée pour en baiser l'intérieur au-dessus du poignet comme à son habitude, mais soudain, il a tressailli."

Bandeau-Malédiction du sang