pouramourdemathilde

 

"Pour l'amour de Mathilde" de Louis Caron aux Éditions l'Archipel

Louis Caron : un récit fort et émouvant

 

Pour l'amour de Mathilde

Printemps 1939. Henri Ramier, peintre français renommé, est accueilli au Canada français par Félix Métivier, le plus important entrepreneur forestier de son pays, qui lui ouvre les portes de son royaume. Henri est séduit par la démesure de la nature… et par la forte personnalité de Mathilde Bélanger, l’infirmière aux longs cheveux blonds et aux épaules carrées, qui veille sur les milliers de bûcherons répartis dans l’immensité de la forêt...

http://www.editionsarchipel.com

 

Mon avis :

Alors qu'Henri Ramier, illustre peintre français est accueilli dans un domaine forestier au Canada. Il tombe sous le charme de la jeune Mathilde infirmière. Leurs différences vont les rapprocher et leur faire vivre un destin exceptionnel au cœur de la Seconde Guerre mondiale...

C'est une histoire puissante et qui déborde d'intenses émotions comme on les affectionne. On puise au fond d'une nature sauvage, belle, foisonnante, à son contact les gens sont bruts, sincères et prêts à affronter les rudesses de la vie.

Entre Mathilde et Henri le rapprochement est évident, naturel. Il est attiré par sa force, son courage, elle est séduite par sa sensibilité exprimée. D'épreuves en séparation, ils garderont dans leur cœur, l'étincelle et l'affection d'un amour inoubliable et qui ne meurt jamais... L'auteur nous malmène dans ce parcours cahoté de la vie. On suit avec tendresse leurs chemins respectifs dont on espère qu'ils se rejoindront à nouveau... L'atmosphère est intense, éprouvante au cœur du conflit. On aime le caractère volontaire, brave des personnages. Mathilde est une femme prête à relever tous les défis. On ne peut que s'incliner devant sa détermination à veiller sur les autres plus qu'elle-même.

L'écriture est vivante, authentique et nous touche au plus profond du cœur. On vit à travers les missions, leurs choix et leurs incroyables connexions dont on sent qu'elles peuvent tout dépasser.

Entre la France et la Mauricie, nos deux héros nous catapultent loin dans leur destin d'exception. Une fresque sentimentale captivante à lire et à dévorer !

Citation :
"..._Oh ! Je n'ai peur ni du vent, ni du froid, ni des plus effroyables tempêtes de neige. J'ai la résistance physique et mentale qu'il faut pour affronter cela."

 

A propos de l'auteur :

caronlouis

Louis Caron est né à Sorel en 1942, sur les rives du Saint-Laurent. Ses romans, notamment la trilogie des « Fils de la liberté » (Boréal, 1989-1990), ont fait sa réputation de conteur et d’écrivain populaire. Héritier spirituel d’Hemingway et de Giono, il a pris à Jim Harrison sa devise : « Il n’y a pas de vérité. Que des histoires. » Après la trilogie des « Chemins du Nord » (1993-99), les éditions de l’Archipel ont publié Il n’y a plus d’Amérique (2002),  ainsi que Le Visionnaire (2015), premier tome de la saga « Le Temps des bâtisseurs ». (source éditions l'Archipel)