2048

 

"2048" de Lionel Cruzille aux Éditions NL

Lionel Cruzille : un destin exceptionnel

2048

2048 de Lionel Cruzille

Dans un monde qui se relève du chaos, tous les êtres humains se sont vus implanter une puce biotechno pour survivre à une terrible pandémie. Miya, orpheline et vagabonde, évolue dans cet univers sombre avec des pouvoirs de sorciers dont elle ne connaît ni les limites ni les véritables usages mais qui ont permis sa survie.

http://numeriklivres.info

 

Mon avis :

Dans un monde qui se relève du chaos, les êtres humains se sont vus implanter une puce biotechno pour survivre à une terrible pandémie. Un prix lourd à payer dans leur chair et dans leur liberté. C'est sans compter l'intervention de Mya 17 ans, une hors réseau qui pourrait tout bousculer...


On plonge dans un univers sombre et futuriste où l'homme est asservi par la technologie dont il croit qu'il ne peut pas vivre sans, pour assurer son existence. Pourtant, il existe des hors-réseaux, comme Mya douée de sorcellerie, un pouvoir ancestral capable d'enrayer la fin des temps.

C'est une histoire fascinante dans laquelle nous suivons une héroïne libre, rebelle et combative. Cette jeune fille a un caractère hors norme et des émotions à fleur de peau. On va suivre son aventure, ses tragédies, ses douleurs, ses doutes et elle va au fil des pages nous transmettre son énergie. L'intrigue est précipitée, haletante. On est totalement aux prises de l'obscurité des éléments. L'écriture tient en haleine, les personnages sont intrigants, attractifs, si bien qu'il soit difficile de lâcher ce roman. On parle d'illusion, de manipulation, des limites de la science avec une infinie sagesse. On y évoque la haute magie, la réincarnation, la conscience pour les âmes éclairées.

On aime le courage, la force, l'abnégation de Mya. Il est impossible de reculer, son destin est en marche et le combat ne fait que commencer. Un premier tome qui a une très bonne mise en place, comment ne pas vouloir lire la suite ?

Citation :
"La vie à la rue m'avait sculptée, rendue méfiante et nerveuse. J'avais appris à ne jamais me fier aux apparences calmes. De plus, ces derniers temps les attaques soudaines et imprévisibles des spectres noirs avaient aussi aggravé ma tension intérieure. Pourtant, je devais tenir. Je devais me battre pour ma survie, encore et toujours. Même si désormais, je n'étais plus seule."

 

Trailer du roman "2048", de Lionel Cruzille (HD) aux éditions NL

 

Le site de Lionel Cruzille :

lionelcruzille