lechantdespentagrammes

 

"Thormäe : Le chant des pentagrammes" tome 2 de William Riverlake

 

Résumé :

L’invasion par les forces de Sither du pays nain et la bataille sanglante au pied de la forteresse de Da Imach Vera laisseront d’amers souvenirs dans le cœur des elfes blancs. L'espoir est-il encore permis ?

Le temps joue contre les peuples libres, et la menace d’une guerre annihilatrice ne fait que croître. Alors que le poids des plus grandes espérances pèse déjà sur les épaules de l’enfant de lumière, qui peine à survivre à ses blessures, une certitude martèle les esprits de tous les guerriers : l’avenir du monde sera taillé par le tranchant des lames, des cris et de la souffrance…

logo-amazon

 

Mon avis :

On se retrouve dans cet opus au-delà de la quête et au coeur de l'action. L'auteur nous guide sur le chemin de l'apprentissage, du questionnement et de la réflexion...

A travers ses personnages, son univers, ses décors, on file et on se rapproche des frontières de l'absolu, de la Vérité. Les thèmes sont immuables et honorables. On se sent porté par la force et la connexion entre le mystère et le mystique évaporé. A la fois sombre et lumineux, il réside une certaine unité dans les paradoxes. La magie est omniprésente, sensible et éphémère à travers la nature ancrée en l'humain. Le périple est long, lent, sinueux et il faut passer des étapes, s'ouvrir et digérer... Le combat est inlassable, le sang, la mort jaillissent de toute part. Au fur et à mesure de notre traversée, les portes se multiplient à l'infini n'en finissant pas d'étancher notre soif de connaissance et d'appartenance à la vie.

L'écriture est animée, philosophique, hypnotique. On y parle d'amour, du sacré, du divin dans une musicalité qui n'est pas sans rappeler l'harmonie. Il n'y a pas de hasard, mais des concordances, des résonances que l'on sème et qui se reflètent pour mieux s'intérioriser.

C'est un roman qui s'éprouve et se lit entre les lignes. Un voyage merveilleux dans votre paix et dans votre âme. La lumière ne prend que tout son sens dans l'obscurité des ténèbres...

Citation :

"Je ne crois pas au hasard. Je crois que dans la vie, les fils sont là pour être reliés ensemble."

 

Retrouvez le site de William Riverlake :

www.williamriverlake.com

bandeau-lechantdespentagrammes