siloindessiens

 

"Si loin des siens" de Tamara McKinley aux Éditions l'Archipel

 

Si loin des siens

Septembre 1940. Polly Brown a accepté un poste d'infirmière à l'hôpital Cliffehaven, sur la côte Sud de l'Angleterre, afin de se rapprocher de Jack,...

http://www.editionsarchipel.com

 

Mon avis :

Après "Et le ciel sera bleu", s'ouvre un nouveau volet de cette saga au cœur de la seconde guerre mondiale. Polly Brown, infirmière se sépare de sa très jeune fille dans le but de la protéger et de rejoindre son mari hospitalisé à Cliffehaven. A la pension du Bord de Mer, on l'espère qu'elle trouvera tout le soutien dont elle aura besoin à la mesure des épreuves qu'elle aura à affronter...

Tamara McKinley n'a pas son pareil pour conter les histoires qui transportent et touchent en plein cœur. Quel plaisir de retrouver la pension du Bord de Mer qui devient un refuge au milieu du chaos.

On retrouve les personnages familiers auxquels nous nous étions attachés, et on fait la connaissance de nouveaux résidents en difficultés et parfois en souffrance. La période traversée est rude, le travail et la peine ne manquent pour personne. Le temps est rythmé par les alertes aux bombardements et le rationnement alimentaire. Les pauses sont rares et pourtant, la chaleur des rapports humains n'a jamais révélé autant d'importance. La solidarité est réelle, l'écoute, la compréhension et le partage se créent au cours des échanges. Peggy est l'hôtesse, l'amie, la confidente, la mère pour tous. On admire sa générosité, sa force et sa manière bien à elle de voir les choses et de prodiguer des conseils. Elle ne laisse personne dans la détresse et la solitude et certainement pas Polly dont elle pressent les tourments. La plume est captivante, émouvante. On se laisse porter par les évènements heureux et malheureux. La guerre n'arrête pas l'envie, l'espoir et les sentiments...

C'est une valse des émotions que nous éprouvons, le tumulte pour la vie. Des petits moments, des petits plaisirs, la peur, la douleur, se mélangent dans l'attente de l'inespéré et insaisissable miracle.

Ce récit est poignant et nous touche dans sa dimension de vérité. Vous serez certainement un peu chez vous à la pension du Bord de Mer, amoureux et conquis. Allez-y, installez-vous dans votre fauteuil avec une bonne tasse de thé !

 

Citation :

"L'enfant garda le silence et enfouit plus fort encore sa figure dans le cou de Polly. Celle-ci continuait à marcher en direction du quai situé à l'autre bout du hall. A chaque pas, elle respirait moins bien, sa poitrine lui faisait mal et il lui semblait que l'on serrait son cœur dans un poing. Elle souhaitait que la séparation eût déjà eu lieu et, dans le même temps, elle désirait avec ardeur voir se prolonger indéfiniment ces adieux. Elle avait l'impression d'évoluer au sein d'un rêve, un rêve affreux dont elle voulait se réveiller enfin."

 

A propos de l'auteur :

Tamara-McKinley

Née à Launceston (Tasmanie) en 1948, Tamara McKinley émigre en Grande-Bretagne, où elle intègre un pensionnat de jeunes filles du Sussex. Dans la lignée de La Dernière Valse de Mathilda (2005), traduit dans plus de 20 pays, jusqu’à Les Orages de l’été (2016), ses 10 romans ont tous paru aux éditions de l’Archipel. Mère de trois enfants, Tamara McKinley vit sur la côte Sud de l’Angleterre, où se déroule l’action de sa nouvelle saga. (Source Éditions l'Archipel)