David

"Au delà de David" de

Résumé :

Ceci est une histoire vraie.
J’étais une journaliste à l’esprit pragmatique lorsque j’ai perdu de façon brutale mon jeune frère âgé de trente-cinq ans.
Tandis que le monde s’écroulait, je me suis raccrochée à une annonce : Ina, jeune médium, de façon gracieuse, proposait son aide…
Partagée entre le scepticisme et l’envie d’y croire, je me suis trouvée propulsée dans un monde inconnu, métaphysique, mais fascinant, peuplé de plans astraux, d’êtres de lumière, d’anges ou justiciers, de revenants ou défunts coopérateurs, de signadora ou mazzera en contact avec l’invisible…
Cependant, je ne suis pas entrée, tel l’aveugle dans un mur, dans cette irrationalité.
Chacune des expérimentations avec l’au-delà, rapportées par Ina, chacune de ses paroles prononcées, a fait l’objet d’une analyse critique alors que mon cartésianisme vacillait et que, un à un, se renversaient comme un jeu de quilles tous mes garde-fous.
Pendant six mois, une idée de livre en tête, nous avons correspondu Ina et moi, par le biais du téléphone ou de l’informatique avant de nous rencontrer véritablement en Corse, là où elle résidait.
J’ai enfin pu fouler les lieux, théâtre de la vie spirituelle haute en couleur de ma nouvelle amie, sur lesquels j’écrivais depuis un semestre.
Alors que le livre était sur le point d’être terminé, une entité, appelée Santa Guilia, avec laquelle Ina entretient depuis toujours des liens d’amitié et qui, depuis l’au-delà, orchestre les fils dorés de cette expérience, a remis la rédaction de ce livre en question. Il faudra bien des années avant qu’il ne tombe entre vos mains…
Conduit avec humour et légèreté, ce récit tiré d’une histoire vécue est un parcours initiatique sur les chemins de la spiritualité.

 

logo-amazon

 

Mon avis :

C'est un livre remarquable et positif que nous propose Muriel Martinella. On parle de la mort mais de façon lumineuse. Nos chers disparus laissent trop souvent une place incommensurablement vide, de cette absence mais également vide de sens... Cela suscite évidemment des interrogations en nous, on cherche des réponses...

A la douleur d'un frère parti trop tôt pour Muriel, s'ajoute le sentiment de culpabilité face à un geste irréparable. La providence apportera sur sa route Ina, médium, passeuse d'âmes, une femme infiniment humaine et proche de la nature profonde des êtres. J'ai aimé et j'ai été profondément touchée par le caractère intime et sensible de ce roman.

C'est un texte qui demande de s'apprécier avec lenteur et absence de jugements. Muriel raconte la relation de complicité qui l'unit à Ina au fil de ses échanges et au delà de sa rencontre avec elle. Avec elle et à travers elle, elle explore et elle avance sur le chemin de sa spiritualité.

L'écriture est lucide, amusante et amusée. Mort, vie sont liées dans le même effluve, la même synergie...

On parle, d'intuition, de créativité, du Vrai, d'unité, d'absolu. C'est un récit pur, troublant, universel que j'ai reçu comme un petit cadeau, merveilleux.

Un roman à offrir et à s'offrir pour qu'il rayonne tout autour de vous !