Lune

"Le Bourbon Kid : L'oeil de la lune" Tome 2 d'Anonyme

Synopsis :

Vous avez aimé Le Livre sans nom ?
Vous allez adorer L'Oeil de la Lune !

Personne n’a oublié le Bourbon Kid, mystérieux tueur en série aux innombrables victimes. Ni les lecteurs du Livre sans nom, ni les habitants de Santa Mondega, l’étrange cité d’Amérique du Sud où sommeillent toujours de terribles secrets. Alors que la ville s’apprête à fêter Halloween, le Bourbon Kid devient la proie d'une brigade très spéciale, une proie particulièrement coriace, de celles qu’il ne faut pas rater sous peine d’une impitoyable vengeance. Si vous ajoutez à cela la mystérieuse disparition de la momie du musée municipal et le kidnapping d'un patient très particulier de l'hôpital psychiatrique, vous comprendrez que la nuit d'Halloween à Santa Mondega risque, cette année, de marquer les esprits...

Avec Le Livre sans nom, diffusé sur Internet avant de devenir l’un des premiers ouvrages cultes du siècle nouveau, un auteur anonyme nous donnait pour la première fois l’équivalent littéraire des films jubilatoires et explosifs de Quentin Tarantino ou de Roberto Rodriguez. Avec L’Oeil de la Lune, le même auteur, toujours aussi anonyme et déjanté, revient sur les lieux du crime pour un nouvel opus, tout aussi inclassable, de cette saga survoltée et jubilatoire.

LogoLivredePoche

Mon avis :

Le premier tome de cette saga m'avait hallucinée. Délibérément provocateur et jubilatoire. Du sang neuf avec des personnages truculents, dangereux. et même si ça partait un peu dans tous les sens, on ne pouvait pas, ne pas y adhérer. Passée l'effet de surprise, je me demandais bien ce que pouvait nous apporter la suite.

Retour à Santa Mondega, une ville inquiétante et qui accueille son florilège de créatures fantastiques. Ce tome nous éclaire sur l'identité et la personnalité du Bourbon Kid avec un flash back de dix huit ans. Tout tourne encore autour de l'oeil de la lune ou le livre des morts. C'est toujours aussi barré, décadent, l'auteur a une imagination débordante. Il fallait oser le retour de la momie, non ?

Vous trouvez que c'est too much, vous n'avez encore rien vu, je vous dis. Toujours aussi bien enlevé, le ton se veut vulgaire, acide et cela ne plaira pas forcément à tout le monde. Ce roman dépote, on fait dans la démesure, mais qu'est-ce que c'est bon.

Totalement irrévérencieux, l'aventure continue. Chochotes, s'abstenir !