deleaupourelephants

"De l'eau pour les éléphants" de Sara Gruen

Synopsis :

Durant la Grande Dépression, dans les années 1930, les trains des petits cirques ambulants sillonnent les États-Unis. Jacob Jankowski, orphelin sans le sou, saute à bord de celui des frères Benzini et de leur " plus grand spectacle du monde ". Embauché comme soigneur, il va découvrir l'envers sordide du décor. Tous, hommes et bêtes, sont pareillement exploités, maltraités. 
Sara Gruen fait revivre avec un incroyable talent cet univers de paillettes et de misère qui unit Jacob, Marlène la belle écuyère, et Rosie, l'éléphante que nul jusqu'alors n'a pu dresser, dans un improbable trio.

LogoLivredePoche

Mon avis :

C'est un livre tout aussi connu pour son adaptation cinématographique que j'ai décidée de lire, et comme pour beaucoup, bien après qu'il ait fait grand bruit. Cela me permet d'avoir du recul, et ainsi apprécier ma lecture sans l'influence extérieure du moment.

Dépaysement total avec ce roman qui évoque une autre époque et la magie du cirque. Le monde du spectacle, son rêve et ses paillettes mais aussi, l'envers du décor. Du travail, de la sueur, de l'exploitation, des drames. Au milieu de tout cela, un amour adultère impossible, des animaux sensibles et doués d'intelligence qui vont vous étonner. C'est le récit bouleversant  de la jeunesse de Jacob, évoqué par ce vieillard nonagénaire. J'ai été profondément touchée par l'isolement de Jacob à la maison de retraite. Diminué, traité comme un enfant mais surtout dépossédé de son identité. Et pourtant, il aurait tellement de choses à nous transmettre... Un récit vrai, beau, l'auteur a su introduire faits historiques et petites anecdotes afin de rendre cette histoire palpable.

Beaucoup de charme et d'émotion pour une histoire qui ne demandait qu'à crever les écrans. Je n'ai bien sûr qu'une envie à présent, prolonger cette ambiance au delà de mes projections mentales. De mémoire, je n'ai pas côtoyée de roman aussi coloré qu'humain, et c'est un immense coup de coeur !